Leukosexualité, Conservatoire de Paris: Léa obligée de faire des fellations à son professeur de flute.

 

Le jour de son premier cours à l’Ecole normale de Musique de Paris (ENM), en octobre 2012, le professeur de flûte de Léa (1) lui a passé la main sous le pull. Elle avait 16 ans, lui 66. La lycéenne a raconté la scène à ses parents qui ont pris peur. “Ils voulaient lui casser la figure. J’allais me retrouver sans professeur.

Je leur ai dit que j’allais régler le problème, ils m’ont laissée tranquille.” Musicien internationalement reconnu, très influent dans le monde de la flûte, l’homme était aussi enseignant au Conservatoire national supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) et avait promis à Léa de la préparer au concours pour intégrer cet établissement public prestigieux, voie royale pour entrer dans un orchestre.

“Je m’y voyais déjà, il en a joué. Ça a été de pire en pire. Un soir je me suis retrouvée dans sa voiture. Il m’a obligée à lui faire une fellation. J’ai pleuré, j’ai dit non. Après la première fellation, ça a été la même chose tous les mercredis pendant presque un an, dans la salle de classe.”

 

Nouvelobs