Leukosexualité: Laurent Ruquier, “on m’a qualifié de leukophobe”

C‘est sa pièce la plus personnelle. Dans la comédie « Pourvu qu’il soit heureux », présentée à la rentrée au Théâtre Antoine, Francis Huster et Fanny Cottençon interprètent des parents qui apprennent l’homosexualité de leur fils en lisant Voici.

 Et Laurent Ruquier le dramaturge d’épingler encore une fois le fossé qu’il peut y avoir entre grands principes et petites réalités. Pour voir comment ce fils d’ouvrier devenu nabab du PAF gérait ses propres contradictions, nous sommes allés lui rendre visite en avant-première dans son jardin cossu de Neuilly, où il vient d’emménager.

Le Point