Leukodécadence: White Trump échoue à enrayer le déclin de la communauté Blanche

Le Bureau du recensement américain ainsi que les principaux centres de recherche annoncent régulièrement « la fin de l’Amérique blanche », nourrissant depuis quelques années une anxiété de fond dans le pays. Aux Etats-Unis, les Blancs non hispaniques deviendront minoritaires dans la population en 2045, et dans la population en âge de voter en 2052. Cette « fin » s’explique par l’essor des minorités, surtout hispanique et asiatique. Cette angoisse identitaire n’est pas sans effets. Le vote pour Trump a été en partie motivé par la volonté d’enrayer cette tendance lourde de la démographie américaine. Le rêve d’un projet de restauration d’une grandeur passée, réelle ou supposée, a encore de beaux jours devant lui.