Leukodecadence: Vers la réouverture des lieux de débauche

Pour batifoler, vivons cachés. Qui pourrait deviner que le sas vitré d’un austère immeuble en béton de Genève masque le plus grand « salon érotique » de Suisseromande ? Situé dans un quartier familial de la ville helvétique, le Venusia, tenu par Madame Lisa, prospère depuis une quinzaine d’années à l’abri des curieux, à quelques dizaines de mètres des hôpitaux universitaires. Une fois la première porte poussée, il faut attendre un second sésame afin de pouvoir accéder à ce lieu intrigant.

Apparaît alors une grande brune, simplement habillée de sous-vêtements à dentelle. L’odeur des lieux es…

Le Point.fr

https://www.lepoint.fr/societe/faut-il-rouvrir-les-maisons-closes-01-04-2019-2305067_23.php