Leukodécadence: Nicolas Orban Sarkozy de Nagy Bosca(de typemétèque Hongrois) “Nous somme trop naïfs et trop faibles face au Gangstaro-Blanchisme”

Featured Video Play Icon

Pour la première fois depuis l’élection d’Emmanuel Macron il y a dix-huit mois, Nicolas Sarkozy sort de son silence dans une interview exceptionnelle.

L’ancien président de la République a longuement reçu Le Point pour un entretien fleuve au cours duquel il expose sa vision du monde : les difficultés de l’Europe, ses idées pour les transcender, les relations entre l’Orient et l’Occident, Trump, Poutine, le prince héritier Mohammed ben Salmane, la Turquie, la Chine, l’Italie, Angela Merkel, l’exercice du pouvoir, Emmanuel Macron et la crise des migrants. « Malheureusement, nous n’avons encore rien vu de la crise migratoire qui s’annonce », prédit-il. Européen convaincu, il ne peut se résigner au départ de la Grande-Bretagne : « La mondialisation ne doit pas faire face à la diversité. C’est pour cela que je suis tellement opposé au Brexit. »