Leukodécadence: Michel Onfray « L’Europe est devenue le nouveau tiers-monde »(sic)

Le philosophe dénonce l’impéritie et le cynisme de nos gouvernants face à la pandémie. Il nous invite à lire Montaigne et à regarder les films de Tati. Comment analyse-t-il la pandémie de coronavirus ? Celle-ci va-t-elle précipiter l’effondrement de la civilisation judéo-chrétienne qu’il a étudiée dans Décadence ?

Le Point : Le coronavirus marque-t-il une nouvelle étape dans l’effondrement de la civilisation judéo-chrétienne que vous analysez dans votre livre Décadence ?

M. ONFRAY : Il s’inscrit dans ce qui existait déjà… Il prend sa place dans le mouvement d’effondrement. La pandémie montre l’impéritie du chef de l’État et du gouvernement, les propos incohérents parce que contradictoires d’Emmanuel Macron (…) On trie les vieux à l’entrée des hôpitaux pour les laisser mourir dans leur coin, mais aussi qu’on envoie à la guerre, pour utiliser le mot du chef de l’État, un personnel soignant à qui on est incapable de fournir de simples masques ou du gel hydroalcoolique pour se protéger du mal qu’ils côtoient au plus près… Tout ce qui advient n’initie ni ne précipite la chute mais montre en pleine lumière quelles formes elle prend.

Nous manquons de masques : La Chine nous en envoie un million. Le coronavirus fait prendre conscience aux Européens de leur extrême vulnérabilité. Serions-nous devenus le nouveau tiers-monde ?

M. ONFRAY : De la même manière que la chute de l’URSS a montré que l’Ouest avait fantasmé pendant plus d’un demi-siècle sur cet empire marxiste-léniniste qui s’avérait un Tigre en papier, l’épidémie montre cruellement que cette Europe maastrichtienne présentée depuis un quart de siècle comme un monstre économique susceptible de faire pièce aux grands empires du monde chute sur ceci : elle n’est pas capable de fabriquer et de fournir des masques aux soignants qui accueillent les victimes de l’épidémie ! L’Italie, qui fait partie de l’Union européenne et qui est forte de 60 millions d’habitants, enregistre plus de morts du coronavirus que la Chine, un pays de 1 milliard 300 millions d’habitants ! De fait, l’Europe est devenue le nouveau tiers-monde – en abréviation, NTM…

le Point