Leukodécadence: Macron au monde de l’art : «J’ai besoin d’indisciplinés»

Featured Video Play Icon

Le chef de l’État a reçu, vendredi soir, les acteurs de l’art contemporain en plein milieu de la FIAC. De quoi rappeler qu’il se rangerait toujours «du côté de la création».

On avait prévenu le président de la République: vers 19 heures, la plupart de ses invités quitteraient poliment la salle des fêtes de l’Élysée, en direction du grand Bal Jaune donné par la Fondation Ricard pour l’art contemporain. Après avoir reçu le monde du cinéma lors du festival de Cannes, puis les milieux patrimoniaux pour le lancement du loto du patrimoine, le président avait donc convié «tout ce qui compte» dans l’art contemporain français dès 17 heures, vendredi.

» LIRE AUSSI – Emmanuel Macron invite les patrons des musées à se mettre en marche

 

Jusqu’à dimanche, Paris est redevenue une fête grâce à la FIAC, qui se tient au grand Palais. Des grands collectionneurs, de grandes galeries et des institutions comme le palais de Tokyo ou le centre Pompidou assurent une aura à la ville, et donc au pays. Il y a de quoi, pour Emmanuel Macron, célébrer une France attractive et brillante, celle de la création et de la Culture.

Le Figaro