Leukodécadence: “Liberté, Egalité, Dégénéré”

Et si une “loi transparence” nous contraignait à vivre sans vêtement ? C’est l’idée – culottée – de Nu, diffusée à partir de ce 7 juin.

La scène est amusante : dans une morgue, un cadavre est allongé sur une table. Il est tout habillé. Autour de lui, médecins et policiers l’observent, et certains d’entre eux sont mal à l’aise. Il faut dire que depuis que la “loi transparence” a été votée, en 2021, les vêtements sont interdits en public.  

Nu, nouvelle série originale de OCS produite par Capa Drama, s’intéresse à l’avenir de la société française si celle-ci imposait de ne plus rien dissimuler. Si toutes nos informations personnelles et administratives étaient accessibles, et si notre corps devait être exhibé à chaque sortie publique.  

 

Pendant 10 épisodes, on observe, halluciné, ce monde à travers les yeux de Franck, policier à peine sorti du coma. Comme nous, il peine à comprendre le bien fondé de ce nouveau système et paierait cher pour porter ne serait-ce qu’un slip. “J’ai pensé à Nu après le 13 novembre 2015, explique à L’Express le réalisateur Olivier Fox à l’occasion du festival Séries Mania. A force de voir cette surenchère sécuritaire – les patrouilles, les sirènes, les flics partout -, l’idée d’une sorte de dictature molle de la transparence, acceptée par une majorité, m’est venue.” 

 

L’Express