Leukodécadence: Le Pédophile Jean Marc Quesada(de race Blanche jurisprudence Morano) écroué pour leukosexualité((Màj: Possédait des images de viols d’enfants de moins de 10 ans)

Featured Video Play Icon

Les révélations pleuvent concernant Christian Quesada. Alors qu’il est mis en cause pour « corruption de mineur » et « détention d’images pédopornographiques », un nouvel élément glaçant vient d’être révélé à son sujet.

 
 

L’affaire devient de plus en plus effroyable. Le 27 mars dernier, c’est avec stupeur que la France apprenait la mise en examen d’une personnalité bien connue du petit écran. Grand champion des 12 Coups de midi, Christian Quesada avait été placé en garde à vue pour « détention d’images pédopornographiques ». Lors d’une perquisition effectuée à son domicile, des centaines de vidéos mettant en scène des enfants avaient été retrouvées. Si l’accusé de 54 ans n’a pas nié les faits, il se défend en revanche d’être passé à l’acte.

Christian Quesada : ce nouvel élément glaçant qui vient d’être révélé

Depuis, de nombreuses personnalités ont réagi sur les réseaux sociaux. Si Elodie Gossuin s’est dite écœurée, Jean-Luc Reichmann, le mentor de Christian Quesada, a lui aussi exprimé son dégoût. « Suite à la nouvelle dévastatrice que l’on a tous découvert hier concernant Christian Quesada, je suis ce matin sous le choc et je ne peux qu’exprimer mon sentiment d’horreur, de dégoût et de colère », a-t-il écrit sur Instagram. Un emballement médiatique, qui aurait plongé le candidat du célèbre jeu de TF1 dans une profonde angoisse. Christophe Rode, procureur de la République, a même déclaré dans Touche pas à mon poste qu’il craignait qu’il ne commette un « acte irréversible ». Mais son état mental ne risque guère de s’améliorer, puisqu’un nouvel élément glaçant vient d’être mis en lumière.

Voici 

___________________________________________________________________

 

MÉDIAS – Les accusations visant Christian Quesada, champion des “12 coups de midi” mis en examen pour “détention et diffusion d’images pédopornographiques”, n’étonnent pas vraiment Patrice Laffont.

L’ex-présentateur des “Chiffres et des Lettres” est revenu auprès du Parisien sur la période durant laquelle cet adepte des jeux télévisés avait participé à cette émission culte. Et selon lui, quelque chose clochait déjà avec ce candidat, dont il dresse un portrait peu élogieux. 

″À l’époque, des bruits couraient sur lui”, affirme Patrice Laffont, précisant que c’est l’un des seuls champions du jeu avec lequel il n’a jamais entretenu de contacts après sa victoire. “Je ne le sentais pas, ce type. C’est un emmerdeur, un personnage sulfureux et un manipulateur extraordinaire. Il voulait revenir une nouvelle fois dans l’émission, mais j’ai fini par l’écarter. Il était même blacklisté”, assure le présentateur, qui indique avoir donné des consignes en ce sens à son équipe:  “j’avais mis une croix définitive et interdit à mes collaborateurs de le reprendre”. 

Selon Le Parisien, Patrice Laffont “confie avoir décrit à Jean-Luc Reichmann, cet été, cette face cachée de Christian Quesada”. Jean-Luc Reichmann, qui anime encore les “12 coups de midi”, a exprimé sa “rage” et stupéfaction après l’arrestation de Christian Quesada. 

À voir également sur Le HuffPost:

 

__________________________________________________________

287/23/2019

Jean Luc Reichman savait

Christian Quesada - Salon du livre de Paris le 16 mars 2019. © Cédric Perrin/Bestimage
18 PHOTOS

Lancer le diaporama

 
 
Après l’annonce de l’incarcération de Christian Quesada, Patrice Laffont a fait savoir au “Parisien” qu’il avait blacklisté le champion des jeux télés des “Chiffres et des lettres” au début des années 90 à cause de ses doutes sur sa personnalité… Il aurait même prévenu Jean-Luc Reichmann !

Avant de devenir le champion des Maîtres de midi dans l’émission de Jean-Luc Reichmann Les 12 Coups de midi sur TF1, Christian Quesada (54 ans) avait été un grand champion des Chiffres et des lettres (à l’époque sur Antenne 2) à la fin des années 80… Il avait même remporté plusieurs Masters !

_______________________________________________________

 

Le vainqueur record du jeu télévisé «les 12 Coups de midi» avait déjà eu un comportement déviant envers des mineurs, en 2001, 2003 et 2009.

 
 

Christian Quesada, le plus grand champion de l’émission les « 12 Coups de midi » avait-il déjà franchi la ligne jaune bien avant de devenir une vedette de la télévision ? Aujourd’hui mis en examen pour « diffusion d’images pédopornographiques » et « corruption de mineur », celui qui a remporté plus de 800 000 euros au fil de ses passages sur TF1 a été placé en détention provisoire. Une décision prise par un juge des libertés et de la détention (JLD) qui reste relativement rare dans ce genre d’affaire.

Sauf que selon nos informations, si le juge a pris cette décision, c’est que Christian Quesada avait déjà été inquiété par la justice dans le passé. « Il avait déjà été fait état de comportements déviants envers des mineurs », souligne une source proche de dossier. Il y a une dizaine d’années, bien avant de devenir le recordman de participation à l’émission de TF1, Christian Quesada avait été impliqué dans « trois affaires concernant des mineurs ». « Il a un casier judiciaire et il a déjà eu affaire à la justice pour des faits de même nature » que ceux qui lui sont reprochés aujourd’hui, nous confirme le procureur.

Des faits de « corruption de mineur », de « détention d’images pédopornographique » et « d’exhibition » sont évoqués par une source proche du dossier. Selon cette même source, les faits ont eu lieu en 2001, 2003 et 2009. « C’est le risque de réitération par rapport à ce passé judiciaire qui peut expliquer la décision du JLD », indique le procureur de la République de Bourg-en-Bresse, Christophe Rode.

Des milliers d’images et vidéos pédopornographiques

C’est finalement très peu de temps après avoir quitté le jeu de TF1 que les gendarmes de la brigade de recherches de Belley (Ain) commencent à s’intéresser de plus près à ce père de deux enfants. Fin 2017, une adolescente explique alors avoir chatté sur Internet avec un homme qui lui aurait demandé de se dénuder. Christian Quesada est vite identifié, mais est rarement présent en France.

VIDÉO. Qui est Christian Quesada, écroué pour détention d’images pédopornographiques ?

 

Lundi, les gendarmes de Belley interviennent chez lui afin de l’interpeller. « Des centaines d’images et vidéos compromettantes de mineurs et d’enfants subissant des viols et agressions sexuelles, qu’il échangeait avec d’autres internautes, ont été retrouvées sur ses ordinateurs », assure Christophe Rode. Le père de famille est placé en garde à vue, où il reconnaît les faits.

« Il était effondré, résigné même à un moment, mais il va rester combatif, confie Me Mélanie Savournin, son avocate. Nous souhaitons que les investigations se poursuivent le plus rapidement et le plus efficacement dans l’intérêt de tout le monde. » Pour l’heure, aucune décision n’a été prise sur un appel du placement en détention provisoire. « Il y aura forcément des demandes de remise en liberté à moment », précise Me Savournin.

Jean-Luc Reichmann «sous le choc»

Face à ces aveux, Jean-Luc Reichmann, l’animateur du jeu de TF1 « les 12 Coups de midi », a avoué un « sentiment d’horreur, de dégoût et de colère ». « Évidemment, ça me déçoit », réagit aussi Nicole qui a suivi presque tout le parcours de Christian Quesada dans l’émission. Cette septuagénaire installée dans le Val-de-Marne, fidèle téléspectatrice du jeu de TF1, se rappelle de « l’intelligence et la mémoire extraordinaire » de Christian Quesada. « Un brillant candidat », qu’elle trouvait toutefois « arrogant, un peu imbus de lui-même ». La retraitée confie aussi espérer que dans l’avenir la chaîne soit plus vigilante avec le passé des candidats.

Contactée à ce sujet, la boîte de production EndemolShine confirme ne demander « ni casier judiciaire ni déclaration sur l’honneur » afin de participer au « 12 Coups de midi ».

Le Parisien