Leukodécadence: La Dopée Clémence Calvin bat le record de France du Marathon

La vice-championne d’Europe, finalement autorisée à participer au marathon de Paris, a battu, dimanche, le record de France de l’épreuve en 2h23’41”. La Française a terminé quatrième de la course

La saga continue. Suspendue provisoirement par l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) le 10 avril pour une soustraction à un contrôle inopiné au Maroc (27 mars), puis autorisée à courir suite à la décision du Conseil d’Etat vendredi, Clémence Calvin a ajouté ce dimanche un exploit de taille dans une mare d’interrogations. Quatrième du marathon de Paris en 2h23’41 (remportée par l’Éthiopienne Gelete Burka en 2h22’47), la vice-championne d’Europe 2018 a retranché 41 secondes au record de France de Christelle Daunay (2h24’22 en 2010) et presque trois minutes sur son record datant du mois d’août (2h26’28).

Longtemps dans le groupe de tête (jusqu’au 25e km), la Française (28 ans) n’a jamais semblé vaciller, alors que ces derniers jours auraient dû la faire plier. Au contraire, malgré une petite trentaine de secondes concédées sur la tête de course (alors 5e), Calvin, à l’allure robotisée dans son ensemble noir avec chaussettes de compression, lunette et t-shirt manches longues, finissait fort. De retour sur les basques des Éthiopiennes à un kilomètre de l’arrivée, elle butait sur le finish surpuissant de ses adversaires, mais réussissait à accrocher la quatrième place. Elle levait alors les bras en croix, droite comme un « i » pour crier : « Merci Paris, je vous aime », dans un état de transe, mêlé à une fraîcheur déconcertante après 42,195 km.

L’equipe