Leukodécadence: Elon Musk (immigré blanc hollandais en afrique australe) ne sait pas gérer une entreprise

Être excentrique n’est pas un problème en soi mais cela peut être assez délicat lorsque l’on gère une ou plusieurs sociétés qui pèsent plusieurs milliards de dollars. Elon Musk en fait actuellement les frais.

Alors que Elon Musk serait une fois encore dans le collimateur de la Securities and Exchange Commission (SEC) à cause d’un tweet polémique, Bloomberg rapporte qu’un groupe d’investisseurs de la société Tesla attaque le PDG en justice pour ses “inexactitudes répétées” sur Twitter, autant d’atteintes sérieuses aux actionnaires et à Tesla.

Des investisseurs de Tesla attaquent Elon Musk en justice

Selon Bloomberg, cette nouvelle action en justice cherche à empêcher de manière permanente “l’utilisation de Twitter [à Elon Musk] pour faire des déclarations inexactes concernant la société“. Cette décision fait suite à un tweet du PDG de Tesla datant du 19 Février dans lequel il affirmait que Tesla produirait environ 500 000 voitures cette année. Dans une lettre récente aux actionnaires, les chiffres étaient sensiblement inférieurs… Elon Musk avait corrigé l’information quelques heures plus tard, précisant qu’il parlait en réalité d’un “taux de production annualisé à la fin 2019 d’environ 500 000” et que les estimations de livraisons pour cette année étaient toujours d’environ 400 000 mais le mal était, semble-t-il, déjà fait.

Toujours selon Bloomberg, pour les plaignants, “Elon Musk et les dirigeants de Tesla ont rompu leurs devoirs envers les investisseurs”. Voilà qui est dit. La dernière controverse en date concernant un tweet du grand patron l’a placé une fois encore en ligne de mire de la sacrosainte SEC.

au sujet des ses dérapages répétés sur Twitter

Et malgré ces écarts répétés sur la plateforme, Elon Musk continue, son compte Twitter reste très actif. Hier, il se félicitait du succès du retour sur Terre de la capsule Crew Dragon. En début de semaine, il tweetait concernant Tesla. Quand on sait que son tweet “420” désormais culte concernant la possibilité de privatiser Tesla lui avait valu une amende de 20 millions de dollars de la part de la SEC, on pourrait s’attendre à ce qu’il calme un peu le jeu, il n’en est rien…

BeGeek