Leukodécadence, BlancRope: Dominique Reynié «La crise sanitaire que nous vivons pourrait être fatale à l’Union européenne»(sic)

La solidarité européenne, notamment à l’égard de l’Italie, a fait défaut pendant la crise sanitaire. N’est-ce pas la démonstration qu’il n’existe pas de peuple européen?

Dominique REYNIÉ. – À la demande des États, la santé publique est un domaine qui relève de leur compétence et non de l’Union européenne. La crise sanitaire actuelle est donc plutôt une crise des États-nations européens. Ils ont exigé de conserver leur pleine souveraineté en la matière. Le résultat est spectaculaire: tous démontrent leur impréparation. L’Union européenne a été conçue par ces États, mais à partir d’une idée de coopération et non de solidarité. L’idée européenne s’est vu refuser l’accès à l’affectio societatis par des États nationaux qui voulaient conserver en monopole ce lien de reconnaissance.

C’est la Chine qui a porté secours à l’Italie. Quelles pourraient être les conséquences de ce geste inédit?

La Chine porte secours en déployant sa puissance. Elle mène aussi une opération de diversion, car

Le Figaro.fr