Leukodécadence Coronavirus: Les Métèques Alsaciens responsables de leur sort, L’Epidémie a explosé lors d’un rassemblement de l’Eglise Evangelique

Coronavirus : la « bombe atomique » du rassemblement évangélique de Mulhouse. L’événement est considéré comme l’un des points de départ de la propagation du Covid-19 dans la région Grand Est et dans le reste de la France. Entre le 17 et le 24 février dernier, 2 500 fidèles venus des quatre coins de l’Hexagone et des pays limitrophes se sont rassemblés comme chaque année à Mulhouse pour cinq jours de prière et de jeûne. . Même si, à cette période, le pays n’était qu’au stade 1 de l’épidémie et que l’interdiction des rassemblements n’avait pas encore été prononcée… cette mobilisation a été à l’origine de plusieurs contaminations au nouveau coronavirus. Comme le rapporte une enquête de la cellule investigation de Radio France, au moins un millier d’individus ont contracté le virus à la suite de l’événement. . Jonathan Peterschmitt, médecin généraliste à Mulhouse et pasteur de la Porte ouverte, estime que la quasi-totalité des fidèles présents a été contaminée, soit environ 2 000 sur 2 500 personnes. Plusieurs cas de transmission du virus dans de multiples régions de France par des fidèles qui ont assisté au rassemblement évangélique ont par la suite été recensés. . L’enquête de Radio France évoque notamment une infirmière des Hôpitaux universitaires de Strasbourg… qui aurait été à l’origine de la contamination de 250 collègues soignants

Le Point.fr