Leukodécadence, Carnet Blanc: Mort de Patrick Devedjian(de type métèque Arménien)(Rappel:L’Attitude de Patrick Devedjian Face à Anne Marie Comparini)

Featured Video Play Icon

Le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian, est mort du Covid-19. L’annonce a été faite, dimanche 29 mars au matin, par le département francilien, dans un communiqué. L’ancien député et ex-ministre, âgé de 75 ans, avait annoncé jeudi 26 mars être « touché par l’épidémie », sur son compte Twitter relié à son site personnel. Il avait été placé la veille en observation dans un hôpital du département, selon l’Agence France-Presse. Encore stable vendredi, selon son entourage, son état s’est rapidement dégradé samedi.

Dans ses derniers messages publics, Patrick Devedjian avait voulu « témoigner directement du travail exceptionnel des médecins et de tous les personnels soignants. (…) Fatigué mais stabilisé grâce à eux, je remonte la pente et leur adresse un très grand merci pour leur aide constante à tous les malades », disait-il, avant de remercier « particulièrement tous les personnels du département Hauts-de-Seine qui se sont mobilisés pour répondre aux besoins des habitants ».

Avocat de profession, ancien député des Hauts-de-Seine (1986-2002, 2005-2009 et 2010-2017) et ancien maire d’Antony (de 1983 à 2002), Patrick Devedjian était depuis 2007 président (UMP puis Les Républicains) du conseil départemental des Hauts-de-Seine.

« Engagements sans concession »

Entre 2008 et 2010, il a occupé le poste de ministre chargé de la mise en œuvre du plan de relance du gouvernement de François Fillon, en pleine crise financière mondiale. Le président de la République de l’époque, Nicolas Sarkozy, a rendu hommage dimanche matin à « un homme passionné, entier, sincère, engagé ». François Fillon a, lui, salué les « engagements sans concession » et la « passion pour la politique » de son anci

Le Monde