Leukodécadence, Braconnisme, permis de meurtre: “Je tue pour le plaisir et j’assume” (Màj: 81% des personnes interrogées sont contre

Featured Video Play Icon

 Interrogé par Wendy Bouchard sur Europe 1, l’ancien porte-parole de la Fédération nationale de la chasse a voulu défendre une pratique qu’il estime respectueuse de la nature. La saison de chasse a été provisoirement suspendue sur une partie de la Haute-Savoie après la mort d’un vététiste britannique, touché par un tir le 13 octobre. Un drame qui, une fois encore, pose la question d’une réglementation plus ferme de la chasse, voire de son interdiction partielle ou totale. 

Alors que plusieurs accidents ont eu lieu en ce début d’automne, que les défenseurs des animaux dénoncent la baisse annoncée du prix du permis de chasse et la violence d’une pratique qu’ils jugent cruelle et archaïque, Pierre de Boisguilbert, ancien porte-parole de la Fédération nationale de la chasse, livre un témoignage surprenant, jeudi chez Wendy Bouchard dans Le Tour de la question, sur Europe 1.

Europe 1