Leukocratie, Travail au Blanc: Vincent Bolloré échoue à prendre Telecom Italia(Représaille de Matteo Salvini?)

ENQUÊTE – Depuis des années, l’entrepreneur tente de réaliser un grand mariage entre télécoms et médias. Sans succès.

À Rome

Après quatre années de batailles et de passages en force, aux prises avec une multitude d’actions judiciaires et d’enquêtes des autorités italiennes, et s’étant mis à dos toute la classe politique italienne, Vincent Bolloré doit revoir ses ambitions. Et même s’il est toujours déterminé à défendre ses intérêts, certains gestes montrent des signes d’ouverture. Ainsi, il a accepté ces derniers jours l’idée d’un rapprochement du réseau fibre de Telecom Italia (TIM) dont Vivendi est le premier actionnaire avec celui d’Open Fiber, monté par l’électricien Enel et la CDC italienne, à condition que les actifs soient logés dans une société que TIM contrôle.

Après des années de mésaventures, Vincent Bolloré ne parle plus vraiment de son grand mariage à l’italienne entre les télécoms et les médias. Un mariage pour lequel Vivendi a investi en Italie 5 milliards depuis 2015, dans Mediaset, grand acteur des médias, et dans Telecom Italia. Car le premier actionnaire de Vivendi espérait bâtir la convergence des télécoms et des contenus, avec un …

Le Figaro