Leukocratie: Même les Belges laissent tomber la langue française

Dans une tribune publiée dans Libération, la fédération Wallonie-Bruxelles explique vouloir changer la règle de l’accord du participe passé. Elle est jugée «trop complexe».

«Les crêpes que j’ai mangées» ou «les crêpes que j’ai mangé»? C’est la question que posent deux professeurs belges dans une tribune publiée dans Libération . Appuyés par la fédération Wallonie-Bruxelles, ils souhaitent simplifier une règle grammaticale qu’ils jugent trop complexe: le célèbre accord du participe avec l’auxiliaire avoir.

Plus précisément, ce sont les règles de l’accord du participe passé avec l’auxiliaire «avoir» qui sont dans le viseur. Rappel de la règle: «Employé avec l’auxiliaire avoir, le participe passé s’accorde en genre et en nombre avec le complément d’objet direct quand celui-ci le précède.» Exemple: «Les chocolats que j’ai mangés.» Seulement, si le COD se trouve après l’auxiliaire avoir, il reste invariable: «Ils ont mangé du chocolat».

Le Figaro