Leukocratie: L’immigré Blanc Claude Bosi(de type métèque Italien) se Retrouve Sans-Papier au Royaume Uni

Établi depuis vingt ans en Angleterre, chef étoilé doté d’une grande renommée, le Lyonnais Claude Bosi a pourtant vu sa demande de statut de résident refusée par l’administration britannique.

Les autorités britanniques ont refusé le statut de résident permanent au chef français d’un restaurant étoilé de Londres, Claude Bosi, qui a regretté vendredi de ne plus se sentir « le bienvenu » après le Brexit au Royaume-Uni où il vit depuis plus de 20 ans.

Claude Bosi, chef du restaurant gastronomique Bibendum, deux étoiles au Michelin, a publié sur son compte Instagram la lettre du Home office lui signifiant ce refus, qui illustre les inquiétudes de certains citoyens européens sur leur avenir au Royaume-Uni après la sortie de l’Union européenne. « Cela fait 23 ans que je vis ici et ils me disent : en fait, on ne veut pas de vous », a témoigné  M. Bosi. Il lui a été signifié qu’il manquait trois avis d’imposition pour que sa demande aboutisse et qu’il avait quatorze jours pour faire une nouvelle demande.

Deux étoiles au Michelin

Marié à une Britannique et père de deux enfants de 14 et 5 ans, qui ont la nationalité britannique, M. Bosi, 47 ans, a ouvert un premier restaurant, Hibiscus, en 2000, à Ludlow (ouest de l’Angleterre). En mars 2017, ce Lyonnais d’origine a repris le restaurant Bibendum au sein de Michelin House, ancien siège britannique du fabricant de pneus français, dans le quartier chic de Chelsea. Quelques mois plus tard, il obtenait deux étoiles au guide Michelin.

Sud ouest