Leukocratie: L’essentielle de la Judéophobie viendrait d’Alsace

Dans la nuit de lundi 2 à mardi 3 décembre, 107 tombes du cimetière juif de Westhoffen, près de Strasbourg, ont été profanées, taguées pour la plupart de croix gammées. Dans la foulée, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a annoncé la création d’un «office national de lutte contre la haine» au sein de la gendarmerie.

Cette profanation vient s’ajouter à une série d’incidents visant la communauté juive en Alsace depuis plusieurs années, notamment ces douze derniers mois. En février 2019, 96 sépultures du cimetière juif de Quatzenheim avaient été couvertes de tags antisémites. Le 11 décembre 2018, le cimetière de Herrlisheim était lui aussi vandalisé. S’ajoutent à ces profanations de cimetières plusieurs actes antisémites visant des mairies, écoles de villages et même, en janvier 2019, la permanence du député LREM du Bas-Rhin, Bruno Studer. Le 15 février 2015, ce s

Le Figaro.fr