Leukocratie: Les Pieds-Nickelés du président

Le livre « Les espions de l’Elysée, le président et les services de renseignement » dresse le portrait des personnages les plus secrets de la République.Depuis 2008 et la réforme des structures du renseignement français décidée par Nicolas Sarkozy, le chef de l’État dispose à ses côtés, à l’Elysée même, d’un coordonnateur national du renseignement. François Hollande a conservé ce poste, étoffé par Emmanuel Macron, qui lui a associé la lutte antiterroriste. Le premier titulaire fut le diplomate Bernard Bajolet, suivi par le préfet Pierre de Bousquet de Florian, aujourd’hui en fonction. Ce dernier fut nommé dès le début du quinquennat, le même jour que les deux nouveaux chefs des principaux services de renseignement, la DGSI et la DGSE.

Le Point