Leukocratie: Les Leukocrates incapables de protéger leur population(Pour faire suite à la fermeture de la page Facebook de Leukocratie?)

Une attaque meurtrière en plein confinement. Vers 10h45 ce samedi matin, un homme a agressé plusieurs personnes à l’arme blanche à Romans-sur-Isère (Drôme), selon des sources concordantes.

Le bilan provisoire fait état de sept victimes : deux morts et cinq blessés, dont trois dans un état grave. Le pronostic vital de deux d’entre eux est engagé. Ces derniers ont été évacués en urgence à l’hôpital.

iste a annoncé se saisir de l’enquête car les éléments récoltés « ont mis en évidence un parcours meurtrier déterminé de nature à troubler gravement l’ordre public par l’intimidation ou la terreur ». «Lors de la perquisition réalisée à son domicile, ont été retrouvés des documents manuscrits à connotation religieuse dans lesquels l’auteur des lignes se plaint notamment de vivre dans un pays de mécréants », écrit le parquet dans un communiqué. Ce dernier a ouvert une enquête des chefs d’assassinats et tentatives d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteur terroriste criminelle, en précisant que l’auteur présumé et une de ses connaissances avaient été placés en garde à vue.

« Toute la lumière sera faite sur cet acte odieux, avait réagi un peu plus tôt Emmanuel Macron. Mes pensées accompagnent les victimes de l’attaque, les blessés, leurs familles ».

Emmanuel Macron

@EmmanuelMacron

 

Mes pensées accompagnent les victimes de l’attaque de Romans-sur-Isère, les blessés, leurs familles. Toute la lumière sera faite sur cet acte odieux qui vient endeuiller notre pays déjà durement éprouvé ces dernières semaines.

3 585 personnes parlent à ce sujet
 
 

Un deuxième homme interpellé

Les faits se sont déroulés en plein centre-ville en fin de matinée. Près de la place Jean Jaurès à Romans-sur-Isère, le suspect s’est d’abord introduit dans un bar-tabac, où il a poignardé avec un couteau à cran d’arrêt un buraliste de 65 ans. Ce dernier fait partie des blessés dans un état très grave. Son épouse de 49 ans s’est interposée et a également été blessée. L’assaillant aurait abandonné son couteau sur place.

Le Parisien