Leukocratie: Le “poète” Lomepal( Antoine Valentinelli de son vrai nom NDLR) l’affirme: « Les Blancs ne sont plus minoritaires dans le rap »(Rappel ses paroles:”J’veux changer sa vision comme LSD”(sic))

Cheveux noirs attachés en arrière, longue figure blafarde. Ses amis l’appelaient l’« homme pâle ». Il a gardé le surnom comme nom de scène : Lomepal. Aujourd’hui, Antoine Valentinelli, 26 ans, se désespère de ne plus pouvoir écrire ses textes sur son smartphone dans les transports en commun, en bougeant les lèvres sans bruit, comme il le faisait avant. En deux ans, en effet, le rappeur a connu une ascension fulgurante et ne peut plus prendre le bus sans qu’on lui demande un selfie. Il ne vient pas des quartiers, mais d’un quartier : le 13 e. Il est le fils d’un correcteur de Gallimard, qui…

 

Le Point