Leukocratie: Laeticia Hallyday “Je vais continuer à vivre de l’art de Johnny Halliday”

DÉCRYPTAGE – Au micro de Marc-Olivier Fogiel samedi matin, la veuve du rockeur a présenté Mon Pays c’est l’amour, le 51e album de l’idole des jeunes. Pour la seconde des trois interviews accordées par la mère de Jade et Joy depuis son retour en France, elle a promis de «remettre en avant la musique et l’amour» de son mari.

Le 5 décembre dernier, la France perdait son idole. Laeticia Hallyday, elle, perdait son mari. Depuis, la veuve s’est effacée du paysage médiatique, fuyant micro et caméra comme la peste. Alors, quand l’ultime compagne de Johnny décide de parler, chacune de ses déclarations est décortiquée minutieusement par les journalistes aussi bien que les fans. Après un passage sur TF1 hier soir, la veuve de Johnny est venue présenter Mon pays c’est l’amour, le 51e album du rockeur, sur le plateau de Marc-Olivier Fogiel sur RTL.

Invité dans Touche pas à mon poste hier soir, ce dernier avait promis un «très beau moment de radio». «Laeticia n’a évité aucun sujet, elle parle de ce 5 décembre, le moment où Johnny meurt, elle raconte cette journée incroyable. Tout le monde dans le studio avait des frissons, elle a ouvert son cœur», a-t-il ajouté. «J’essayerai d’être la plus sincère et la plus vraie possible», a quant à elle promis la veuve de Johnny à l’animateur en début d’interview.

» LIRE AUSSI – Johnny Hallyday: les secrets de fabrication de son album posthume

Mais, à l’issue de cet entretien de 1h30, c’est bien une Laeticia Hallyday au discours extrêmement lisse et préparé qui s’est présentée devant Marc-Olivier Fogiel. La voix tremblante, la dernière compagne de Johnny a suivi trois lignes directrices, évoquant son «deuil», la «résilience» de Johnny et de ses filles Jade et Joy et «l’amour» qu’elle souhaite «continuer à faire vivre dans le cœur des hommes». Trois mots qu’elle n’a eut cesse de marteler tout au long de l’interview, usant même d‘éléments de langage pour exprimer sa douleur, à l’image de son apparition face à Anne-Claire Coudray sur TF1 vendredi soir.

Deuil, résilience et amour

«Je ne suis pas venue faire en France faire la promotion, mais porter cet album», a annoncé la veuve à Marc-Olivier Fogiel. Pour elle, Mon pays c’est l’amour est un disque qui «remue le cœur et l’âme». Johnny «nous dit tout» à travers ces onze titres et «parle de ses peurs, ses failles, ses angoisses, mais surtout d’amour», affirme Laeticia Hallyday. «J’ai encore beaucoup de mal à l’écouter, a-t-elle confié. Il est tellement vivant. Ça me ramène à la triste réalité de la vie sans lui.»

Le Figaro