Leukocratie: La Suisse sauve la mise à 45 000 clients français d’UBS

La prochaine rencontre entre Emmanuel Macron et Alain Berset, l’actuel président de la Confédération, risque d’être musclée. En effet, la France misait beaucoup sur le retour de sa demande d’entraide envoyée le 11 mai 2016 à l’administration fédérale des contributions. Le fisc tricolore réclamait les noms, les dates de naissance et le solde des comptes d’un peu plus de 45 000 contribuables français qui auraient placé leurs économies dans les coffres d’UBS, la plus grande banque helvétique. Bercy estime que 10 milliards d’euros ont ainsi pu échapper au percepteur. De quoi faire entrer dans les caisses de l’État plusieurs centaines de millions d’euros.

 

Le Point