Leukocratie: Journée du patrimoine franco-blanc

La Cité du design, qui intègre l’Ecole supérieure d’art et design de Saint-Etienne, est implantée au sein de l’ancienne manufacture d’armes de la ville qui éditait le fameux catalogue Manufrance. Le principal projet architectural contemporain est la Platine (environ 7 500 m2) livrée en octobre 2009 par les architectes allemands Finn Geipel et Giulia Andi. Il s’agit d’un simple parallélépipède rectangle de plain-pied, long de 193,2 m et large de 31,2 m, à la toiture légèrement bombée. Les architectes disent avoir voulu créer « un espace interclimatique enveloppé d’une peau novatrice et modulable qui s’appuie sur des technologies avancées ». Le bâtiment a obtenu le Prix spécial du jury de l’Equerre d’argent en 2009.

Lire le reportage :   Saint-Etienne, mine aux trésors

L’édifice, revêtu d’une « peau » aux reflets d’argent, constituée de panneaux triangulaires de 1,20 mètre de côté, opaques, transparents, photovoltaïques ou de photosynthèse, accueille trois salles de séminaires, un auditorium de 300 places, deux salles de 1 200 et 800 m2 réservées aux expositions temporaires, une médiathèque et une boutique. La Tour observatoire, tout proche, complète cet ensemble et s’élève à 32 mètres pour offrir un panorama circulaire sur la ville et ses environs.

 

Le Monde