Leukocratie: Johan Teissier est leukocrate mais a peur de le dire…

25/10/18


 

24/10/18

Le 5 octobre dernier, 22 militants de la mouvance d’extrême droite Génération identitaire étaient interpellés après avoir fait irruption au siège de l’ONG SOS Méditerranée à Marseille. L’association, auteure de nombreux sauvetages de migrants en mer Méditerranée à bord du navire Aquarius, était alors accusée de « complicité de trafic d’êtres humains » par le groupe identitaire.

Deux semaines plus tard, 56 personnalités de droite et d’extrême droite (dont Thierry Mariani, Louis Aliot ou Charles Millon) ont publié une tribune sur le site de « Valeurs actuelles » pour demander l’abandon des poursuites contre les militants, mis en examen pour « violences en réunion », « séquestration », « participation à un groupement en vue de commettre des violences » et « enregistrement et diffusion d’images violentes ».

Dans une tribune que publie « l’Obs » ce mercredi 24 octobre, initiée par le mouvement des jeunes gaullistes Union des jeunes pour le progrès, 50 responsables de droite et du centre leur répliquent pour dénoncer ces agissements.

Et cosignée par : Jean Leonetti, ancien ministre, maire d’Antibes-Juan-Les-Pins et premier vice-président des Républicains ; Dominique Reynié, professeur des universités à Sciences Po et directeur général de la Fondation pour l’innovation politique ; Florence Portelli, maire de Taverny et vice-présidente du groupe Les Républicains au Conseil régional d’Ile-de-France ; Philippe Juvin, député européen, maire de La Garenne-Colombes et ancien président de l’UJP ; Robin Reda député de l’Essonne, Ian Boucard, député du Territoire-de-Belfort ; Florence Berthout, maire du 5e arrondissement de Paris et présidente du groupe LR et Indépendants du Conseil de Paris ; Geoffroy Boulard, maire du 17e arrondissement de Paris ; Pierre Liscia, élu sans étiquette du 18e arrondissement de Paris ; Jean-Jacques Giannesini, conseiller de Paris ; Jean-Pierre Razafy-Andriamihaingo, avocat horaire au Barreau de Paris, ancien ambassadeur de Madagascar ; Jean-Baptiste de Froment, conseiller de Paris et premier vice-président du groupe LR et Indépendants au Conseil de Paris ; Valérie Bros, adjointe au maire du 16e arrondissement de Paris ; Geoffrey Carvalhinho, élu municipal de Pantin et ancien secrétaire général des Jeunes Républicains ; Stéphane Tiki, ancien président des Jeunes Républicains et entrepreneur ; Romain Millard, conseiller municipal délégué à Villebon-sur-Yvette ; Louis Soris, responsable départemental des Jeunes Républicains de Paris ; Aubry Le Bouar, responsable départemental adjoint des Jeunes Républicains de Paris ; Laurent Barthe, conseiller national Les Républicains ; Charles Morin, président des Républicains d’Assas ; François Manné-Criqui, vice-président des Républicains d’Assas et responsable de l’UNI Assas ; Adrien Renaudin, vice-président des Républicains d’Assas ; Valentin Lagarde, délégué de circonscription et conseiller national LR de la Marne ; Brandon Schwarz, responsable départemental des Jeunes Républicains du Loiret et délégué de circonscription LR du Loiret ; Théo Thomas, conseiller national LR et ancien responsable départemental adjoint des Jeunes Républicains du Morbihan ; Léoli Matobo, responsable des Lycéens Républicains du Val-de-Marne et responsable des Lycéens avec Wauquiez ; Matthieu Scherrer, responsable départemental des Jeunes Républicains du Territoire-de-Belfort et conseiller national LR ; Verlaine Torres, responsable départementale adjointe des Jeunes Républicains de Paris ; Valentin Dreumont, responsable départemental adjoint des Jeunes Républicains de Paris ; Alexandre Freu, président des Républicains Sciences Po ; Quentin Pasbeau, secrétaire général de « Jeunes de retour » ; Victor Chomard, collaborateur parlementaire ; Maxime Renault, conseiller régional des Jeunes d’Ile-de-France ; Lucas Laffite, responsable départemental adjoint des Jeunes Républicains des Pyrénées-Orientales et responsable de l’UNI des Pyrénées-Orientales ; Charles Bosselut, ancien coresponsable des Lycéens Républicains de Paris ; Louis Bontemps, responsable départemental des Jeunes Républicains du Lot ; Martin Nicol, ancien membre du bureau des Républicains d’Assas ; Guilad Silver, ancien responsable des Jeunes Républicains de la 12e circonscription de Paris ; Adrien Perrier, membre de Force républicaine ; Cédric Rivet-Sow, ancien président des Jeunes avec Fillon ; Jéromine Da Prat, présidente du Campus des idées et coresponsable des Républicains-Sciences Po Bordeaux ; Florian Caudron, secrétaire général du Campus des Idées ; Antoine Poméon, responsable départemental adjoint des Jeunes Républicains de la Loire et conseiller national LR ; Flora Sabbagh, responsable départementale des Jeunes Républicains des Yvelines ; Nicolas Dupiech, référent des Jeunes Républicains de la 9e circonscription du Val-d’Oise ; Alexandre Arnould, délégué de circonscription LR à Paris ; Pierre Menuet, étudiant et conseiller régional des Jeunes d’Ile-de-France ; Valentin Rouffiac, conseiller régional des Jeunes d’Ile-de-France.