Leukocratie, ils tuent leurs enfants: les frais de scolarité universitaires ont explosé (tarifs multipliés par 2 en 10 ans)

En 2018, il faut compter près de 40.000 euros pour suivre certains cursus de grandes écoles. Un chiffre en constante augmentation sur les dix dernières années. Cette année, l’école la plus chère est l’ESCP Europe.

Entre 2009 et 2018, les prix moyens des écoles de commerce ont augmenté de 64,1 % en moyenne. C’est la première donnée, édifiante, de l’enquête annuelle du site Major-prepa concernant les tarifs de ces grandes écoles. Autre enseignement de l’étude: les écoles du haut de tableau sont les plus chères, et celles qui augmentent le plus rapidement leurs frais. Malgré tout, même s’il faudra bientôt débourser 50.000 euros pour un cursus dans les formations les plus chères (ESCP, Edhec et HEC), les étudiants semblent se désintéresser de ces augmentations de tarifs au moment de choisir leur école.

» LIRE AUSSI – Classement des meilleures écoles de commerce 2018

Les études coûtent en moyenne 38.268 euros dans les écoles de commerce.

C’est donc l’ESCP Europe, avec un cursus à 47.400 euros, qui détient la palme de l’école la plus chère en 2018. Son tarif a augmenté de 9,7 % depuis l’an dernier. Derrière, on retrouve deux autres écoles du haut de tableau: l’Edhec (46.800 euros), cinquième de notre dernier classement des écoles de commerce, et HEC (46.050 euros), première du palmarès. Pour la première fois, l’Essec atteint la barre symbolique de 45.000 euros.

Des tarifs doublés en dix ans

Si l’on compare ces chiffres à ceux récoltés en 2009*, l’augmentation la plus importante concerne l’école Audencia, à Nantes, qui a quasiment vu ses prix doubler (+91,9 %) en dix ans. Les autres écoles qui ont le plus fait flamber leurs tarifs sur ces dix années sont l’EM Lyon (+89,4 %) et l’ESCP Europe (+88,1 %). En 2009, un étudiant pouvait faire sa scolarité entière pour 23.327 euros en moyenne. Aujourd’hui, il faut en dépenser 38.268.

Par rapport à l’an dernier, c’est Skema, avec une augmentation de 16,4%, qui tient la barre de la plus grande augmentation, suivie du groupe ESC Clermont (+15,4 %), et de Burgundy SB (+14,1 %).

» LIRE AUSSI – Classement Sigem: les écoles de commerce préférées des étudiants de prépa

Ces augmentations n’entachent pas la réputation des écoles auprès des étudiants. C’est en tout cas ce qui ressort d’une enquête menée auprès de 487 étudiants par le site major-prepa. Ceux-ci sont très peu nombreux, seulement 16 %, à intégrer le tarif des écoles dans leurs choix d’orientation. À l’inverse, ils regardent beaucoup plus la ville où est implantée l’école (62 % d’entre eux), les classements établis par les médias (52 %), ou le classement SIGEM qui indique les préférences des étudiants à la sortie de leurs classes préparatoires.