Leukocratie: Hubert Védrine«La France accusée de complicité de génocide, c’est révoltant!»

INTERVIEW – Celui qui fut secrétaire général de l’Élysée sous François Mitterrand pendant le génocide rwandais en 1994 donne sa version des faits.LE FIGARO. – Vous vous exprimez rarement sur le Rwanda. Pourquoi maintenant?

Hubert VÉDRINE. – Parce que le 25e anniversaire d’un événement aussi atroce que ce génocide devrait être l’occasion de réfléchir objectivement à ce qui y a conduit pour éviter qu’il ne se reproduise un jour, là ou ailleurs. Et parce qu’on a surtout entendu, ou lu, en France ces dernières années des accusations violentes et infamantes – «complicité de génocide» – contre la France, sans que ce soit contrebalancé par les explications des responsables militaires, ni que l’on donne la parole aux experts français, belges, canadiens

Le Figaro

1 Comment