leukocratie, Fin de semaine Blanche: Jupiter perd Nicolas Hulot, attaque les franco-blancs et enterre la réforme du prélèvement à la source

LE SCAN POLITIQUE – La rentrée a été chargée pour l’exécutif : démission de Nicolas Hulot, «trait d’humour» sur les «Gaulois réfractaires», couac gouvernemental concernant le prélèvement à la source… Pour le chef de l’État, qui dévisse dans les sondages, les fronts se multiplient.

Si les écoliers ne seront de retour en classe que lundi prochain, la rentrée politique a bien eu lieu cette semaine. Députés et ministres, le teint bronzé, occupaient de nouveau les créneaux des matinales. Et, l’opposition n’a eu aucune difficulté à trouver les failles gouvernementales. Les jours se sont enchaînés et les polémiques autour de l’exécutif également.

LUNDI – Un budget déjà contesté

Ce lundi, la majorité doit justifier les annonces budgétaires d’Édouard Philippe au Journal du Dimanche . Parmi les motifs d’indignation: la sous-indexation des prestations sociales et des pensions de retraite, par rapport à l’inflation. Elles ne seront augmentées que de 0,3%, alors que l’inflation a dépassé cet été les 2% en rythme annuel. Un écart qui sera indolore, assure pourtant l’exécutif. Sont prévues des baisses d’impôts, notamment la suppression de la taxe d’habitation qui devrait amortir le choc. La gauche et la droite accusent le gouvernement de frapper les plus faibles au portefeuille, et notamment les retraités déjà perdants sur la hausse de la CSG.

 

Le Figaro