Leukocratie: et maintenant, Emmannuel Macron-Noguès™ est comparé à Richelieu…

Le politologue jésuite commente la première année de présidence d’Emmanuel Macron. Un regard sans complaisance mais plutôt positif sur le potentiel de l’homme.

Dans le foisonnant Heurs et malheurs de l’autorité, Henri Madelin décortique les relations entre pouvoir et autorité, question très contemporaine que le jésuite illustre en retraçant sa riche carrière. Président du Centre Sèvres, directeur de la revue Études, professeur à Sciences Po, ce prêtre a longtemps influencé les milieux intellectuels et politiques. Nous lui avons demandé quel regard il portait sur la première année de pouvoir d’un ancien élève des jésuites, Emmanuel Macron.

Le Point : Comment notez-vous l’élève Macron ?

 

Henri Madelin : Emmanuel Macron a passé quelques années au c…