Leukocratie: Audrey Crespo-Mara(femme du cocainomane Ardisson) virée d’Europe 1

Featured Video Play Icon

La sempiternelle valse des postes se poursuit à Europe 1. Alors que l’emblématique Nikos Aliagas annonçait récemment qu’il comptait mettre la radio « en pause » pour se consacrer davantage à sa famille et à ses autres projets, c’est au tour d’Audrey Crespo-Mara de quitter la matinale. Mais celle qui a conduit toute l’année l’interview politique de la matinale n’est, elle, pas à l’origine de cette décision. Comme le rapporte Le Figaro, la journaliste arrivée en septembre n’en a été informée que vendredi, soit le jour de sa dernière émission.

La raison invoquée par la direction est celle d’une énième volonté de changement au sein de la station en crise, dont les audiences s’effondrent vague après vague. « Ils veulent tout changer âprement, comme chaque année, confirme l’intéressée à nos confrères du Figaro. On ne peut pas dire que cette valse d’animateurs, d’intervieweurs, d’éditorialistes soit profitable à Europe 1. Des journalistes virés de la station, il y en a dix par an ! »

Lire aussi 10 idées pour sauver Europe 1
Des entretiens trop courts
Forte de plusieurs années d’entretiens politiques sur LCI, Audrey Crespo-Mara déplore que sa première expérience radio ait été bridée par un format trop court. Alors que ses interviews s’étalaient sur 20 minutes à la télévision, Europe 1 ne lui a accordé que 8 minutes pendant la matinale. « Je ne pense pas que mes huit minutes d’interview politique dans une matinale de deux heures auraient pu changer quelque chose au sort d’Europe 1, estime la journaliste. C’était extrêmement compressé, un peu frustrant, car le contenu n’était pas assez dense, à mon avis, aussi bien pour le journaliste, que pour l’invité et les auditeurs. »

Le Point