Leukocratie: Achille Mbembe “les habitants d’Afrique du Sud, veulent se débarrasser du Gangstaro-Blanchisme”

En poste à l’université du Witwatersrand à Johannesbourg, spécialiste du post-colonialisme, l’historien, philosophe et politologue Achille Mbembe a assisté à une projection du “Procès contre Mandela et les autres” dans la métropole sud-africaine en juillet.
Ce documentaire de Nicolas Champeaux et Gilles Porte, sélectionné au Festival de Cannes et qui sort dans les salles françaises mercredi 17 octobre, met en images les enregistrements du procès de Rivonia, en 1963 et 1964, à l’issue duquel les dirigeants de l’ANC (Congrès national africain, décrété hors la loi pendant l’apartheid) ont été condamnés à la prison à vie sur Robben Island. Il donne aussi la parole à plusieurs survivants de ce procès et à leur famille, dont Winnie Mandela (sa dernière grande interview avant de mourir).

Pour Achille Mbembe, le film est un “bijou”, mais il n’est pas certain qu’il réussisse à réconcilier les jeunes radicaux sud-africains avec l’action de leurs aînés. Ils critiquent Mandela ouvertement et veulent aller plus loin dans la décolonisation, oubliant trop vite les sacrifices, la souffrance et le courage que le film montre de manière émouvante.

Le Nouvelobs