Leuko-Suffisance: Jupiter convoque ses vassaux et fait de l’entrisme pour sa Blancrope

 
 

G5 Sahel : Emmanuel Macron annonce l’envoi de 220 militaires supplémentaires

Emmanuel Macron entouré des présidents du G5 Sahel, lors de la conférence de presse à l'issue du sommet de Pau, le 13 janvier 2020.
Emmanuel Macron entouré des présidents du G5 Sahel, lors de la conférence de presse à l’issue du sommet de Pau, le 13 janvier 2020. © Captured’écranFrance24

Les présidents du G5 Sahel, réunis à l’initiative d’Emmanuel Macron, lundi 13 janvier à Pau, dans le sud-ouest de la France, ont signé une déclaration commune où ils ont “exprimé le souhait de la poursuite de l’engagement militaire de la France au Sahel”.  Cette réponse à la montée d’un sentiment antifrançais était réclamée par Paris qui va envoyer 220 soldats supplémentaires dans la région.

La France, qui a perdu 41 hommes au Sahel depuis sa première intervention en 2013, avait insisté pour obtenir une “clarification” des pays de la région après des accusations d’ingérence et de visées néocolonialistes.

“Les discours que j’ai pu entendre ces dernières semaines sont indignes” parce qu’ils servent d’autres intérêts, “soit ceux des groupements terroristes, soit ceux d’autres puissances étrangères qui veulent simplement voir les Européens plus loin, parce qu’elles ont leur propre agenda, un agenda de mercenaires”, a dénoncé le président français, dans une possible allusion notamment à la Russie. 

“Moi je sais qui est tombé pour la sécurité des Maliennes et des Maliens, des Nigériens et des Burkinabè : des soldats français”, a-t-il martelé, en référence aux 41 militaires français tués au Sahel depuis 2013. 

France 24