Leuko-Suffisance: Jupiter Convoque les Chefs D’Etats du G5 Sahel

Emmanuel Macron a conditionné mercredi depuis l’Angleterre le maintien de l’opération Barkhane à un soutien plus explicite des pays du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) sur la présence militaire de la France dans la région, où les forces françaises sont parfois dénoncées comme une « armée d’occupation ». Depuis sept ans, 44 militaires français sont morts au Sahel.

Agacé par la tournure des événements dans la région, Emmanuel Macron a annoncé, mercredi en fin de journée, en marge du sommet de l’Otan à Londres : « J’ai invité à Pau le 16 décembre prochain les cinq chefs d’Etat africains impliqués dans le G5 Sahel » (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad). En fait d’invitation, cela ressemble surtout à une convocation : « J’attends qu’ils clarifient et formalisent leurs demandes à l’égard de la France et de la communauté internationale. Je veux des réponses claires et assumées » et « j’ai besoin qu’ils l’affirment politiquement devant leurs opinions publiques », a martelé le président français. Ce ton comminatoire dans la bouche du représentant de l’ancienne…

L’Opinion