Leuko-sexualité et modèle de société

Le chemsex des années 90, seconde partie. Alcool, drogues en tous genres, excès : demandez le programme sexuel d’une rave party . Souvenirs, souvenirs : un texte extrait de “Je bande donc je suis” qui remonte aux années ecstasy.

Aujourd’hui, la situation sanitaire est encore plus alarmante, hélas. L’épidémie de slam (injection de drogue par voie intraveineuse) sera bientôt hors de contrôle.

Dans la première partie de ce texte, BerlinTintin, héros déviant, est en plein bad trip dans une rave party sexuelle.

Merde BerlinTintin réveille-toi, réponds-moi, ça craint me dit Didier en criant, sa gueule verte suintante de sueur, paniqué, on se demande bien pourquoi. Réveille-toi merde Berlinou, tes yeux sont blancs et vitreux, fais-les ressortir de ta tête. Boum boum badoum. Didier, j’ai terriblement soif dis-je. Il approche alors son écuelle de bière vers ma gueule, la pose à terre, je lape, la truffe sèche et les flancs haletants et sur le champ je dégueule : les chiens ça n’aime pas la bière et Milou ne boit jamais d’alcool. Je sens mes yeux revenir dire bonjour à Didier : bonjour Didier, disent mes yeux. Puis mes yeux de vouloir repartir à l’intérieur de ma tête pour admirer la su