Leuko-Espionnage: Whitebook™ suspend 200 Applications

Facebook a décidé de soulever le tapis, et ce qu’il y a trouvé n’est pas beau à voir. Le réseau social a annoncé, lundi 14 mai, avoir suspendu environ 200 applications tierces de sa plate-forme, les soupçonnant d’avoir détourné les données personnelles de leurs utilisateurs.

Il s’agit des premiers résultats concrets de l’enquête lancée après le scandale Cambridge Analytica. Mark Zuckerberg avait alors promis de faire la lumière sur les pratiques des applications tierces : c’est cette méthode qu’avait utilisée la firme spécialisée dans l’influence politique pour siphonner les données de 57 millions d’utilisateurs de Facebook. En utilisant une application de quiz a priori anodine, les utilisateurs de Facebook avaient autorisé un sous-traitant de la firme à accéder à leurs données personnelles et à celles de leurs amis.

 

Le Monde