Leuko-delinquance: Une seule condamnation pour les white blocks (CPF) du 1er mai

Tout ce tapage pour ça ? Qualifiées de “noyau dur” du black bloc par le préfet de police, les gardés à vue du 1er-Mai s’apparentaient plutôt à “une foule de badauds” jeudi et vendredi en comparution immédiate, ont ironisé les avocats de la défense.

A minima déférés pour “groupement formé en vue de commettre des violences ou des dégradations”, les prévenus qui ont défilé dans le box hier étaient cette fois apprenti cuisinier, ex-artisane dans un atelier de vitrail, étudiants en licence. La veille, ils étaient centralien, productrice dans le cinéma, fils de chercheur au CNRS… “Mais qu’est-ce que c’est que cette mise en scène ?”, soupire une avocate de la défense après l’audience.

 

 

Nouvelobs