Le Rapport de force change: Le président Erdogan est réelu (màj: la blan-rope n’est pas d’accord)

Il est sans conteste le maître de la Turquie. Dimanche 24 juin au soir, face à la foule de ses plus fidèles partisans, Recep Tayyip Erdogan savoure son triomphe. La campagne a été plus difficile que prévu, les sondages lui prédisaient un second tour, mais il a gagné son pari et confirmé son sens tactique. “Le grand vainqueur de cette élection, c’est la démocratie”, a scandé le président réélu.

Il a les pleins pouvoirs

La démocratie turque tourne désormais autour d’un seul homme. Recep Tayyip Erdogan a les pleins pouvoirs, il s’est taillé une Constitution à sa mesure. Pour ces Turcs conservateurs et religieux à qui il sait parler, ceux qui le rendent invincible, c’est un motif de célébration. Lendemain difficile pour l’opposition et Muharrem Ince, le candidat de centre.

Orange

 

_________________________________________________________
L’Union européenne estime que la campagne électorale qui a mené à la victoire d’Erdogan n’a pas été “équitable”.