Le Paradis Blanc: Le ski va-t-il disparaître en France ?

La diminution de l’enneigement, conséquence du réchauffement climatique, impose de transformer en profondeur le modèle touristique actuel… et plus largement la relation de l’homme à la montagne.

Pourra-t-on encore dévaler les pistes de ski des stations alpines dans trente ans ? La question n’a rien de farfelu, face à la triste réalité du réchauffement climatique. En la matière, les projections des scientifiques sont claires : d’ici à 2049, dans les Alpes, le paysage va considérablement changer. Les petits glaciers vont disparaître, la forêt va gagner du terrain, et l’enneigement va devenir de plus en plus aléatoire. Samuel Morin, directeur du Centre d’Etudes de la Neige, une unité de recherche de Météo-France et du CNRS, explique :

« On anticipe une perte moyenne de 25 % d’enneigement hivernal à basse altitude d’ici à 2050 par rapport au début du XXIe siècle, explique . Quant aux glaciers alpins, ils vont perdre 30 à 40 % de leur masse ! Oui, on pourra encore skier en France dans trente ans, mais cela ne sera rendu possible que par le recours massif à la neige de culture (appelée aussi neige artificielle). »

 

Nouvelobs