Le Mans(45), Gangstaro-Blanchisme: Des Voyous blanchistes saccagent le centre ville

Nouvelle journée de tension au Mans. Des affrontements ont lieu, lundi 25 mars, entre des forains et les forces de l’ordre, a fait savoir dans un communiqué le maire du Mans, Stéphane Le Foll (Parti socialiste). Les forains protestent contre le refus de la municipalité d’organiser la fête foraine en centre-ville. Dimanche, la mairie a fait deux propositions – rejetées par les forains, selon le quotidien régional Le Maine libre.
La mairie du Mans a été évacuée dans la matinée « car elle [était] directement visée par les forains qui [voulaient] tout détruire », a dénoncé M. Le Foll, qui fustige « une violence insurrectionnelle inacceptable » :
« Il n’y a plus aucun respect des institutions ni des personnes. L’Etat de droit est directement mis en cause par les syndicalistes dont M. Bruch [représentant syndical des forains] qui vient de l’extérieur de notre ville. »

Selon « Le Maine libre », la place des Jacobins, dans le centre-ville du Mans, est « totalement paralysée », le 25 mars. JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
La gare et l’autoroute A11 bloquées
Selon Le Maine libre, la place des Jacobins, située à proximité de l’édifice municipal, est « totalement paralysée ». Les forains ont « mis le feu à une caravane », poursuit le quotidien régional. Norman Bruch a appelé ces derniers à « s’équiper » pour « aller à la gare et faire descendre les gens des trains », raconte Le Maine libre.

Une partie des manifestants se sont en effet rendus à la gare en fin de matinée pour bloquer les voies, empêchant tous les trains de partir, à grand renfort de fumigènes et de pétards, relate Le Maine libre. Vers 13 heures, les forains ont quitté la gare pour retourner dans le centre-ville, place des Jacobins. L’autoroute A11 a elle aussi été bloquée dans les deux sens par les manifestants.
Ces heurts et blocages avaient déjà eu lieu vendredi après-midi. La mairie avait été évacuée après une manifestation des forains. Selon l’agence régionale de la SNCF, sept trains avaient été retenus. Dans la matinée, les forains avaient également bloqué brièvement l’A11, selon Vinci autoroutes.

Le Monde.fr