Julia, militaire, agressée sexuellement : “J’ai été prise pour un objet

Julia sert la marine nationale. Un jour, un collègue ( de type blanc NDLR) a saisi sa tête pour mimer une fellation. Une blague pour lui. Une agression sexuelle pour elle. Du harcèlement sexuel pour la justice. Récit

Entrée à 20 ans dans l’armée, elle fait désormais partie des 14 % de femmes dans la marine.

Il y a tout juste un an, cette quartier-maître de première classe a subi, de la part d’un collègue plus gradé, ce qu’elle a considéré – et considère toujours – comme une agression sexuelle.

Si elle a porté plainte, elle n’a pas signalé ces faits à Thémis. Et pour cause : elle n’avait jamais entendu parler de la cellule, trois ans après sa création. L’officier marinier en question a été condamné pour harcèlement sexuel par la chambre militaire du tribunal de Rennes le 20 mars 2018.

Lenouvelobs