Histoire: dans la tête des Aryens de la Wehrmacht

AVEC «BOOKS». En combien de temps un homme normal devient-il une machine à tuer? Quelques jours, tout au plus. C’est l’enseignement le plus troublant d’un document exceptionnel: le recueil des conversations de soldats allemands faits prisonniers entre 1939 et 1945. Un document du «Spiegel», traduit dans le nouveau «BoOks» (en kiosque tout le mois de novembre)
Le 6 mars 1943, deux soldats allemands parlent de la guerre. Budde, le pilote de chasse, et Bartels, le sous-officier, ont été faits prisonniers par les Anglais quelques semaines auparavant. Pour eux, les combats sont finis, et le temps est venu d’échanger leurs souvenirs :

« Budde : J’ai participé à deux raids aériens, on a bombardé des maisons.

 

Le Nouvelobs