GangstaroBlanchisme, Leukodécadence: Des Voyous membres de Gilets Blancs(Groupe Ultra-Radical Blanchiste) prennent d’assault la Préfecture

Featured Video Play Icon

Une marche contre les «violences policières» s’est élancée en début d’après-midi. Barricade incendiée, projectiles, gaz lacrymogènes, canon à eau… les échanges sont tendus entre les forces de l’ordre et les manifestants.

«Assassins!» , «Tout le monde déteste la police», «La police mutile, la police assassine». La marche en hommage à Steve Maia Caniço, tombé dans la Loire le soir de la fête de la musique, lors d’une opération de police, a démarré sous tensions. D’après franceinfo et BFMTV qui citent la préfecture de Loire-Atlantique, 30 personnes ont été interpellées «à titre préventif» en amont du cortège.

Lancé en début d’après-midi dans le centre-ville de Nantes, le cortège dénonce avant tout les «violences policières».

Elsa Gambin@Elsa_Gambin
 

Le collectif nantais dispose des pancartes à la croisée des trams, en hommage à , visant également à protéger les manifestants d’éventuelles exactions policières. La demande est polie.

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter
349 personnes parlent à ce sujet
 
 

Les pancartes pointent toutes du doigt les forces de l’ordre: «Qui a tué Steve?», «Que fait la police» ou encore «Où est la justice?». Alors qu’un groupe de jeunes tentait d’accrocher une banderole sur le mur de la préfecture, les forces de l’ordre ont répliqué au canon à eau.

Le Figaro.fr