Gangstaro-Blanchiste: Un Leukocrate Cédric D., 33 ans, fiché S arrêté avec des bombes dans son sac à dos(Màj: Libéré avec un simple rappel à la loi)

 

À l’issue de ses 24 heures de garde à vue Cédric D, militant écologiste, fiché S par la DGSI et la DRPP (ex-RGPP) comme activiste de la mouvance ultragauche, a fait l’objet d’un rappel à la loi. Cette alternative aux poursuites judiciaires consiste en un entretien qui « rappelle les sanctions encourues en cas de réitération des faits ». L’infraction est classée sans suite et n’est pas inscrite au casier judiciaire. Néanmoins, elle apparaît dans le traitement des antécédents judiciaires, un fichier qui sert à la police à évaluer un interpellé. Il est souvent critiqué comme attentatoire aux libertés individuelles.

Au moment de son interpellation, gare Montparnasse avant-hier, Cédric D. transportait des armes dites de force intermédiaire dévolues aux policiers du maintien de l’ordre comme des grenades de désencerclement. Par conséquent, étant donné sa fiche S et son « armement », il avait été placé en garde à vue. Il avait fait l’objet, en mars 2016, d’un contrôle judiciaire très strict qui lui interdisait notamment de se rendre à Paris. Certaines de ces dispositions couraient jusqu’au 19 mai 2019. Mais ses avocats avaient obtenu la levée totale du contrôle judiciaire en février 2017.

Le Point