Racisme Anti-Blanche, Gangstaro-Blanchisme, Zône de non Droit: Des Extremistes Leukocrates agressent la Ministre des Sports Roxanna Maracineanu(Màj: La Ministre obligée de Fuir)

Featured Video Play Icon

Venue avec ses proches assister à un match du Red Star vendredi soir à Saint-Ouen, la Ministre des Sports a été contrainte de quitter l’enceinte en raison de la violence verbale d’une quinzaine d’individus.

Signe des tensions du pays actuellement, et de la bêtise humaine, la ministre des Sports Roxana Maracineanu a dû être «exfiltrée» vendredi soir du stade Bauer de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), où elle était venue assister à un match du championnat de National de football (3e division). A la mi-temps de la rencontre entre le Red Star et l’US Quevilly, un attroupement s’est formé autour de la ministre, qui discutait avec un supporteur dans les travées du stade.

«Il y a eu un effet de troupe, ça s’est un peu envenimé, en mode ‘Macron, démission’» et la police a «pris la responsabilité de l’exfiltrer du stade», a-t-on précisé de même source à l’AFP. Une vidéo postée sur les réseaux sociaux montre la ministre des Sports, chahutée par un groupe de supporteurs présents de l’autre côté de la grille d’enceinte, regagner sa voiture sous les quolibets et essuyant quelques jets d’eau.

Le Red Star condamne un tel comportement

Joint par nos soins, l’entourage de la Ministre tente de minimiser la situation et assure qu’il n’y a «rien eu de grave» face à une séquence «pas très glorieuse». De son côté, le Red Star a tenu à apporter son soutien à Roxana Maracineanu prise à partie «en tant que symbole d’une réforme et d’une politique qu’ils combattent, visiblement» via un communiqué publié sur le site du club samedi matin. Le club de National a condamné le comportement des individus présents dans l’enceinte et regretté le départ de la Ministre «en raison d’agissements inqualifiables d’une frange minoritaire de supporters». Le club audonien assure que des décisions «justes mais fermes» seront prises à l’encontre des fauteurs de troubles.

Red Star FC ✪

@RedStarFC

 

Communiqué de Presse : le @RedStarFC se désolidarise et condamne fermement les agissements de quelques “supporters” à l’égard de @RoxaMaracineanu hier soir au stade Bauer, qui sont contraires aux valeurs que le club prône et qui n’ont pas leur place dans notre enceinte.

Voir l'image sur Twitter
54 personnes parlent à ce sujet
 
 

«C’est compliqué car on se rend compte que ce sont des moments exutoires d’une certaine violence latente chez certaines personnes. C’est clairement ce qu’il s’est passé hier.»

Roxana Maracineanu

Interrogée sur BFM samedi matin, Roxana Maracineanu a tenu à apporter sa version des faits.«A la mi-temps, je suis allée boire un coup avec des amis, j’ai d’abord été interrogée sur mes prises de position sur le supportérisme. Derrière, par quelqu’un qui est venu me dire : «Nous sommes en grève, si vous pouvez passer ce message au gouvernement et au ministre.» C’était une discussion calme et plutôt intéressante. Un attroupement d’une dizaine de personnes est venu autour. Quand ils ont vu que j’étais là, ils se sont positionnés de manière plus violente. Avec des bandanas sur le visage, ils ont commencé à entonner ces cris qui étaient plus une manifestation de violence qu’une expression de ce qu’ils avaient à faire passer comme message.» La Ministre des Sports est allée plus loin pour expliquer ce type de comportement, qui survient en pleine période de grèves depuis 10 jours et dans un contexte social très tendu dans le pays. «C’est compliqué car on se rend compte que ce sont des moments exutoires d’une certaine violence latente chez certaines personnes. C’est clairement ce qu’il s’est passé hier (vendredi).»

Roxana Maracineanu

@RoxaMaracineanu

 

Personne n’a le monopole de l’engagement. Si quelques supporters prennent en otage le football, le @RedStarFC est un club engagé sur beaucoup de sujets de société. Son stade est tout près du futur village olympique. Nous devons travailler ensemble. Je reviendrai au stade Bauer.

71 personnes parlent à ce sujet
 
 

Elle indique avoir passé la première période avec le président du club et le maire de Saint-Ouen dans les loges. L’incident a eu lieu à la mi-temps, alors qu’elle s’apprêtait à suivre la seconde période avec ses proches dans les tribunes. «Je voulais profiter de ma présence au stade pour discuter avec le président du club Patrice Haddad et le maire de Saint-Ouen du projet de rénovation du stade, parce que le Red Star qui est à quatre points du leader est en position de monter en Ligue 2. Dans ce cas, il faudra mettre le stade aux normes. On peut envisager des choses car le stade est à proximité du futur Village olympique, voir s’il peut servir de centre de préparation aux JO et obtenir le soutien du ministère et de la Solideo (chargée des chantiers des JO)», a-elle dit. «Je trouve dommage d’en arriver là. Personne n’a le monopole du social. En tant que ministre des Sports, je me sens autant qu’eux (les personnes qui l’ont chahutée, ndlr) à ma place dans une enceinte sportive», a souligné Roxana Maracineanu, première championne du monde de l’histoire de la natation française, en 1998.

Le Figaro