Gangstaro-Blanchisme: Les réseaux terroristes blanchistes se fournissent à la bourse de Ciney

Featured Video Play Icon

Depuis juin 2017, trois réseaux Gangstaro-Blanchistes ont été démantelés en France. Vingt-trois personnes sont mises en examen dont neuf sont en détention provisoire. Soupçonnés de vouloir s’en prendre à des musulmans ou à Emmanuel Macron, ces militants apparaissent de plus en plus déterminés, bien que parfois amateurs.

D’après une enquête de nos collègues de France Inter, ces militants de la droite radicale se sont fournis en armes à la Bourse « Militaria » à Ciney.

(…)

Dans la ligne de mire de ces milices : l’Islam et les politiques

Les autorités françaises estiment le nombre de ces militants à un millier. Mais leur base s’est élargie depuis les attentats islamistes. Leurs sympathisants sont de plus en plus nombreux, et les cibles sont claires : l’immigration « non maitrisée », et l’Islam en général. Des milices privées se forment dans la clandestinité, et se préparent à une sorte de guerre intérieure entre la « population de souche » et la minorité maghrébine. Pour ces groupuscules, les Musulmans sont une sorte de 5e colonne qui menace la France de l’intérieur.

(…)

Des armes achetées en Belgique

Ces miliciens d’extrême droite auraient réussi à fabriquer des explosifs artisanaux. Et deux personnes ont acheté des armes à Ciney, lors de la plus grande bourse aux armes d’Europe.  « Ciney Miilitaria » se déroule deux fois par ans. Son directeur, François Laloux s’étonne d’apprendre que des armes aient été achetées sur les stands de sa foire. « Les armes ne représentent que 5% à peine des produits exposés, et elles sont toutes démilitarisés.

(…)

RTBF