Gangstaro-Blanchisme: Des Racailles des Gilets Blancs(Groupe Ultra-Radical Blanchiste) agressent des fonctionnaires de Police

Featured Video Play Icon

À Rennes, la manifestation s’est ouverte sur des échauffourées avec les forces de l’ordre. En tout, quelques milliers de gilets jaunes ont manifesté en France samedi.

Paris, Toulouse, Bordeaux ou Rennes… Les gilets jaunes continuent de se mobiliser. Ce samedi, quelques milliers d’entre eux ont bravé la chaleur en France, surtout à Paris, pour la 33e journée de mobilisation qui a rassemblé 5769 personnes sur toute la France selon l’Intérieur, soit presque moitié moins que la semaine dernière (11 800 manifestants dénombrés). C’est la plus faible mobilisation observée depuis le début du mouvement. La page Facebook du “Nombre jaune” a de son côté décompté 10 224 manifestants. .  

 

À Rennes, le rassemblement a commencé par des heurts entre manifestants et forces de l’ordre, rapporte Ouest-France. Selon le quotidien régional, 250 gilets jaunes se sont réunis aux alentours de 13 h 30 et ont commencé à se diriger vers la place de la Mairie, dans le centre-ville. Seulement, elle est interdite aux manifestants depuis le début du mouvement, poursuit le canard. 

Les gilets jaunes, avec des militants d’extrême gauche, ont voulu continuer malgré l’interdiction et se sont dirigés vers les forces de l’ordre “surprises pas la manoeuvre”. En ont découlé des jets de projectiles contre la police et des charges des autorités, confirme Franceinfo qui fait également état de quelques poubelles incendiées. 

Ambiance festive à Paris

À Paris, dans une ambiance plus calme, au moins un millier de personnes ont manifesté dans l’après-midi. Partie de la porte de Clichy dans le nord de la capitale, la manifestation a pris un tour festif avec sous-marin jaune en guise de char et artistes donnant de la voix.  

L’Express