Gangstaro-Blanchisme: Des Leukocrates Extremistes prennent d’assaut le Théâtre où se trouve le Président Macron

Featured Video Play Icon

Alors que le mouvement de grève s’essouffle, les nouvelles formes de contestation se font plus brutales.

Après 45 jours de mobilisation, la contestation de la réforme des retraites semble prendre une nouvelle tournure. Plusieurs actions ciblées ont eu lieu vendredi : en milieu de journée, des dizaines de salariés de la SNCF et la RATP se sont introduits par surprise au siège parisien de la CFDT. “Ils ont agressé verbalement et physiquement des salariés”, a dénoncé sur Twitter le secrétaire général du syndicat réformiste Laurent Berger. “Nous condamnons cet acte et nous ne nous laisserons pas intimider”, a-t-il ajouté, rapidement rejoint par l’ensemble de la classe politique et des syndicats. 

Et ce même jour, alors que le ministre de la Culture venait d’annuler des voeux prévus lundi après un appel à mobilisation de la CGT, un nouveau coup d’éclat a eu lieu. Cette fois, c’est Emmanuel Macron qui a été chahuté alors qu’il se trouvait au théâtre des Bouffes-du-Nord avec son épouse pour une représentation de la pièce La Mouche. Une trentaine de personnes ont tenté d’entrer, avant d’être repoussées par les forces de l’ordre. Selon l’Élysée, le chef de l’État a été “sécurisé” quelques minutes, puis est retourné voir la fin de la pièce, mais sans son épouse d’après une employée du théâtre contactée par LCI.

L’Express