Gangstaro-blanchisme: Christiane Melgrani condamnée à 9 ans de prisons et 3 millions d’amende

« Ces enculés de juges, ils lâchent pas le morceau. On est mort, on est fribouille ! », se lamentait Christiane Melgrani au téléphone avec un de ses complices pendant qu’à Paris, l’enquête sur l’escroquerie au carbone se rapprochait dangereusement de son fief marseillais. C’était à l’automne 2015 et la redoutable « marraine du Panier » voyait arriver le moment de rendre des comptes. « J’ai le fisc mondial au cul, moi ! Je peux rien faire nulle part. Mais je suis prête à tout ça. Je m’en bats les couilles. Et s’il faut tomber, je tombe ! ».

Trois ans plus tard, sa prévision est confirmée. L’ancienne professeure de mathématiques reconvertie dans l’arnaque à la TVA a été condamnée mercredi 23 mai par la 32e chambre du tribunal correctionnel de Paris à neuf ans d’emprisonnement et 3 millions d’euros d’amende.
A escroquerie phénoménale, condamnations féroces. De tous les dossiers déjà jugés dans cette affaire de carambouille à la TVA qui a coûté 1,6 milliard d’euros à l’Etat français, le volet marseillais est le plus important en volume de fraude : 385 millions d’euros de TVA éludés.

En savoir plus sur https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2018/05/23/escroquerie-a-la-taxe-carbone-neuf-ans-de-prison-pour-la-principale-prevenue_5303428_1653578.html#DCIwwHsULfsfQgwb.99