Ile du levant (83), Exhibitionisme: des voyous blancs contestent l’autorité de la police municipale

Depuis le début de la saison, la tension monte entre les nudistes et la police municipale. Priés à plusieurs reprises de se rhabiller aux terrasses des restaurants, les naturistes lancent une pétition contre le “zèle des policiers”. La Ville d’Hyères se défend d’un quelconque acharnement. 

Tout est parti d’une pétition en ligne. Il y a quelques jours, les associations naturistes de l’île du Levant ont dénoncé sur le site change.org “le zèle des policiers sur les naturistes”.

Les lanceurs d’alerte dénoncent des interventions répétées de la police municipale depuis le 14 juillet pour faire rhabiller les vacanciers nus sous peine de verbalisation. La terrasse du Bazar, magasin mythique du domaine naturiste d’Héliopolis au Levant, est notamment concernée. Pour les adeptes du naturisme, c’est l’incompréhension.

Face à ces accusations, la Ville d’Hyères se justifie. Elle se défend de vouloir s’acharner sur les nudistes et explique vouloir simplement faire appliquer la loi

 

Le nudisme, réglementé par des arrêtés

Plusieurs arrêtés municipaux réglementent depuis la fin des années 70 la pratique du nudisme sur l’île du Levant. Comme on peut le voir sur cette carte, être nu est obligatoire, libre ou interdit en fonction des zones

France 3